Le Mois de l'Economie Sociale et Solidaire

Accueil | Aller au contenu | Aller à la recherche

Jeudi 25 novembre 2010

L'art-thérapie, profession émergente en France. Comment? Pourquoi? Pour qui?

Manifestation L'art-thérapie, profession émergente en France - Poitiers - 03 Manifestation L'art-thérapie, profession émergente en France - Poitiers - 02
Manifestation L'art-thérapie, profession émergente en France - Poitiers - 01

Ce jeudi 25 novembre se déroulait une exposition conférence sur l’art thérapie à la Maison de la Gibauderie à Poitiers.
Christine Vivion nous a fait découvrir cette profession méconnue en France autour d’œuvres réalisées par certains de ces patients et nous a fait découvrir son activité autour d’un exposé complet.

Ce métier nécessite 2 ans d’études à la faculté de médecine et vise à aider les personnes souffrant d’un déficit physique ou psychique à retrouver la confiance en soi, l’estime de soi et l’amour de soi.

Ainsi le patient peut palier à sa solitude, stimuler ses capacités sensorielles et motrices et retrouver un équilibre. Beaucoup de malades d’Alhzeimer ont recours à cette méthode.

C’est donc autour de peintures, dessins, sculptures, modelages mais aussi avec la musique l’art que la thérapie s’exerce.

Une trentaine de personnes a assisté à cette manifestation et nous avons pu constater leur intérêt lors des questions-réponses qui ont suivies l'intervention de Christine Vivion.

Mercredi 24 novembre 2010

Intégration du handicap dans le monde du travail

Manifestation Intégration du handicap dans le monde du travail - Poitiers - 01 Manifestation Intégration du handicap dans le monde du travail - Poitiers - 02

Mercredi 24 novembre a été organisée à l’espace Mendès France une conférence sur l’intégration du handicap dans le monde du travail, initiée par la CRES. Son président, Daniel Arsicot, a animé la séance et l’a introduite en rappelant la volonté de la CRES de créer une commission de réflexion et d’échange sur l’aide à domicile et le handicap entre autres.

Les cinq intervenants ont ensuite présenté leurs structures ainsi que leurs activités principales :

  • Aline Mestdagh, Directrice Adjointe du CART Poitiers (Centre d’Adaptation et de Redynamisation au Travail). Le CART accueille des 18-30 ans avec des troubles cognitifs susceptibles d’acquérir de l’autonomie. Ces jeunes sont orientés vers cette structure par la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées).
  • Thierry Blaud, Directeur de l’ESAT (Etablissement et service d’aide par le travail) de la Chaume qui accueille des personnes qui ont un handicap visuel et / ou auditif.
  • Oliver Adam, Directeur du pôle handicap sensoriel de la Mutualité Française de la Vienne. Son service s’occupe essentiellement des publics déficients visuels ou présentant des troubles de l’audition, étant précisé que ce public inclut des enfants scolarisés.
  • Joel Rabeau, Directeur d’ESAT dans le Sud Vienne. Public cible : 20-65 ans
  • Claude Poggioli, Directeur d’ESAT Vivonne et Châtellerault, membre d’ANDICAT (Association nationale des directeurs et cadres d’ESAT). Il présente les ESAT comme une communauté de valeurs avec différents objectifs et moyens. ANDICAT regroupe 900 adhérents sur les 1269 ESAT de France et affiche comme principale ambition la promotion et la valorisation du statut de travailleurs handicapés.

Daniel Arsicot, a ensuite souhaité que les intervenants s’attardent sur quatre axes principaux à savoir :

  • La qualité de l’accompagnement des personnes en situation de handicap offert par les ESAT en comparaison avec celui offert par une entreprise classique
  • Le financement des ESAT
  • L’existence ou non d’une recherche de rentabilité dans les ESAT
  • L’activité des ESAT représentés à la conférence

Un échange avec le public s’est ensuite engagé pour permettre aux participants de s’exprimer sur la question du handicap et du travail. Diverses questions ont été abordées telles que la grille d’évaluation (interne et externe), mais aussi l’intégration des personnes handicapées dans le monde du travail autre qu’à travers les ESAT

Daniel Arsicot a ensuite conclu en remerciant l’ensemble des participants (dirigeants, parents, bénévoles et élus).